Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Pluri'elles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ?
Vous êtes au bon endroit !

Pluri'elles compte plus de 2500 membres et près de 300 000 messages échangés. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Pluri'elles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ?
Vous êtes au bon endroit !

Pluri'elles compte plus de 2500 membres et près de 300 000 messages échangés. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?
Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Etre/Devenir Lesbienne

+19
merdouille
sheva
BloavezMad
cracotte
alexlez
Nevergiveup
MimiLaLune
melou23
Nyx
Addict'
juju23
Rock
Sechmet
sosso22
MCMistress
Lord
Bloondy
Tanka
La Vilaine
23 participants
Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Dim 3 Fév - 16:25
Désolée si je remonte encore un ancien topic mais celui m'intéresse aussi Embarassed

Je ferais plutôt partie de celles qui pensent que l'on est plutôt que l'on devient même si on n'aura jamais vraiment de réponse exacte.

Si je prends mon propre exemple, je sais que j'ai toujours été attirée par les filles, depuis la pré-adolescence, sauf que je n'ai jamais vraiment mis de mots là-dessus et qu'à chaque fois que ça m'arrivait je me disais juste que ce n'était pas normal. Dans les années 80-90 c'était carrément tabou. Les garçons ne m'attiraient pas plus que ça et les quelques relations que j'ai eues étaient des relations longues (que maintenant avec du recul je qualifierais d'amicales et sans passion). Je pense que je m'efforçais d'être comme tout le monde pcq c'était plus simple comme ça. Sauf qu'un beau jour ça m'a sauté en pleine figure et j'ai du me rendre à l'évidence que c'était les femmes.

Donc dans mon cas je pense l'avoir été depuis toujours, je l'avais simplement refoulé, je ne pense pas avoir avoir changé de bord mais juste arrêté de me mentir.

Après le pourquoi du comment, c'est une autre histoire, il y a plein de théories là-dessus mais est-ce qu'on saura un jour? Et puis est-ce bien important?

BloavezMad
BloavezMad
Localisation : Alsace
Age : 48
Messages : 308
Date d'inscription : 09/02/2013

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Sam 9 Fév - 19:15
Eh oui les nouvelles arrivées font remonter les topics ! Wink

Moi aussi je pense plus que l'on est !
Pour ma part, j'ai toujours su que je l'étais... je fantasmais à mort sur ma prof d'espagnol quand j'étais en seconde !!!!! ... et avant cela le concept de la famille normative ne m'a jamais attiré "épouse modèle, mère de 2 ou 3 enfants", je savais depuis longtemps que ce n'était pas pour moi.
Par contre, entre le savoir et l'accepter, la route a été très longue. Je me suis même "punie" moi même en ne m'autorisant pas une sexualité tout court.
Mais on ne renie pas ce qu'on est !!!!!!
Et pour continuer d'illustrer le topic, il y a quelques années, j'ai rencontré une femme, mariée et mère de 2 enfants, j'en suis tombée dingue ... et le hic c'est que elle "aussi" ... mais malgré le fait qu'on se soit lancé... aujourd'hui elle est repartie avec des hommes... et moi je n'ai jamais eu aussi mal de ma vie !

... je ne peux donc pas croire qu'on le devienne No
avatar
sheva
Age : 42
Messages : 42
Date d'inscription : 26/12/2014

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Sam 3 Jan - 12:42
Je suis lesbienne,je l'ai toujours été.Je l'ai assumé vers 20 ans tout en sachant que je l'étais déjà avant...on peut le"devenir"(même si je n'aime pas ce mot)en se l'ayant caché pour te répondre.Il faut dire que les vrais hétéros ne penseront jamais à avoir une quelconque relation avec le même sexe.E je parle des hétéros,pas des bi parce que ça c'est encore un autre débat lol.Conclusion : fais ce dont tu as envie!laisse toi aller vers ta vraie attirance Wink
merdouille
merdouille
Localisation : Perpignan
Age : 48
Messages : 60
Date d'inscription : 28/12/2014

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Sam 3 Jan - 13:02
eEtre être et devenir il n'y a de différence que dans l'accomplissement d'une amélioration personnelle (enfin c'est pour le côté positif que nous souhaitons tous faire quand nous cherchons à nous améliorer! Il va de soi que le côté négatif est aussi valable mais moins attrayant!)
Que tu sois ou que tu deviennes c'est donc sur une base similaire. Tu laisses simplement ton être se mettre au diapason avec tes sentiments et tes ressentis je trouve que cela est une belle démarche.
La société actuelle n'est pas forcément plus avancée qu'on veut nous le laisser croire. Il y a encore certaine barrières de l'éducation et des préjugés familiaux qui gangrènent encore souvent notre vie. C'est un combat perpétuel pour rester sereine. Mais même si parfois pour beaucoup il n'est pas évident de savoir persévérer, pour celles qui y parviennent, la vie est tout de même plus confortable. La tranquillité d'esprit passe par la connaissance de soi et la force que l'on décide d'y mettre. Une fois qu'on a combattu nos peurs, on se rend compte qu'en fait ce n'était pas si dur et que le regard des autres nous pollue l'existence parce que nous lui accordons une importance qui n'a pas forcément lieu d'être.
avatar
Invité
Invité

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Jeu 15 Jan - 22:25
J'avoue que j'ai pu assener des phrases qui me semblaient vérité générale à ce sujet, et c'était un peu stupide ( j'étais jeune et naïve à l'époque, Laughing non en vrai c'était il y a encore quelques mois)
Aujourd'hui je ne sais plus Smile
Et finalement c'est peut-être pas plus mal, j'aimerais bien développer plus, mais en réalité je sais pas trop par où commencer, et surtout quoi dire réellement.
Letitbi
Letitbi
Localisation : Nièvre
Age : 40
Messages : 121
Date d'inscription : 06/06/2015

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Mar 9 Juin - 14:21
Idem je n'ai pas d'avis tranché sur inné/acquis,à vrai dire je n'ai jamais creusé la question mais je trouve le sujet intéressant.Jamais trop réfléchit non plus sur le point "être ou devenir".
Peut-être qu'effectivement qu'on nait tous bi,ça me semble être le plus probable.
J'aime assez la théorie du Mérou développée par MCMaitresse ,d'autant qu'elle me parle assez mais je doute qu'elle sied à tout le monde.Peut-être que l'âge de 30 ans répond plus à une logique de génération dans le sens où à cet âge là une grande partie a déjà fondé une famille ou disons que ça suit une certaine évolution.Comme on dit qu'à 30 ans c'est l'âge où on devient plus "posé" ou "moins torturé" .
mistinguette
mistinguette
Localisation : Suisse
Age : 50
Messages : 158
Date d'inscription : 28/05/2015

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Mar 9 Juin - 14:42
Et bien.moi je n'ai jamais été attirée (physiquement )par les filles durant mon adolescence mais par contre je préférais la compagnie des copines que d'avoir un copain. Les relations que j'ai eu avec des hommes ne marchaient pas. Je ne me voyais pas casée avec des enfants. Toutefois je me suis quand même mariée il y a 8 ans et je suis maman d'un charmant petit mec de 4 ans que j'adore. Toutefois, comme je l'ai déjà écrit dans un post je suis tombée amoureuse d'une fille il y a 5 ans, ça a duré le temps qu'on se voyait soit 1.5 ans mais il ne s'est jamais rien passé entre nous, c'était platonique. Ça a réveillé en moi qqch que j'avais certainement enfoui au fond de moi et depuis j'ai toujours espéré avoir une vraie relation avec une femme. J'espère qu'un jour malgré ma situation cela m'arrive, qu'une nana tombe amoureuse de moi et que ça soit réciproque biensur. Mais plus le temps plus je désespère car les lesbiennes ça court pas les rues et c'est pas écrit sur mon front. Ça me plairait d'aller à une soirée mais rien de tout ça par chez moi !
Letitbi
Letitbi
Localisation : Nièvre
Age : 40
Messages : 121
Date d'inscription : 06/06/2015

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Mar 9 Juin - 14:56
Un peu la même histoire si ce n'est qu'au lycée j'étais toujours fourré avec un gars...qui s'est avéré homo :p.J'ai eu pleins de copines,même des "meilleures amies" mais je crois que les filles m'impressionnaient un peu trop en fait.Je regardais les filles,je les trouvais belle mais je ne me suis jamais demandé si je me voyais avec elles ou pas.C'est venu plus tard dans la 20 aine,puis une certitude petit à petit,surtout après la trentaine où c'est devenu presqu'une obsession jusqu'à franchir le pas et à me demander si je ne referais pas ma vie avec une femme...
Sinon j'ai toujours été attirée par les hommes type andro,jamais fan des torses poilus et des muscles en général...
Sinon en lisant le post du gaydar j'ai repensé à ça qui penche pour une  théorie hormonale

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Dsc00010
avatar
Invité
Invité

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Mar 9 Juin - 17:08
Ah, ma main dit que je suis homo donc x)
Letitbi
Letitbi
Localisation : Nièvre
Age : 40
Messages : 121
Date d'inscription : 06/06/2015

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Mar 9 Juin - 17:55
Visiblement dans l'étude les bis étaient exclus :-/ mais d'après mes doigts je le serais aussi
Auré
Auré
Localisation : 26
Age : 35
Messages : 1217
Date d'inscription : 26/08/2014

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Dim 16 Juin - 18:04
Je me permets je remonte un vieux topic....Pour moi soit on est lesbienne soit pas dans le sens ou,
quant on est sur de ce que l'on se qu'on se rend compte qu'on l'a toujours su donc les ah tu es devenues lesbienne?
C'est complètement con..on ne le deviens pas c'est ça que les gens ne comprenne pas.
voilà mon opinion je sais que mon avis n'est pas très développer mais c'est mon opinion quand même...
Elodie75
Elodie75
Age : 39
Messages : 7
Date d'inscription : 07/06/2022

Etre/Devenir Lesbienne - Page 3 Empty Re: Etre/Devenir Lesbienne

Sam 18 Juin - 11:32
La Vilaine a écrit:Bonjour à toute !
Voila une question que je me pose depuis bien longtemps : Es-t'on ou deviens-t-on Lesbienne ?
Qu'est ce que suppose la différence entre ces deux mots ? Peut-on y voir une différence de conception ?
Etre lesbienne suppose selon moi que tout son être tant vers une sexualité lesbienne, c'est à dire être une femme qui aime les femmes (en général). En revanche, devenir lesbienne signifierait que la personne n'était pas lesbienne dans un état initial, mais que par la suite, elle l'est devenue.
Voila des choses qui me posent problème. Dans ma tête sa marche pas bien. Il semblerait que notre sexualité évolue sans cesse, c'est ce que disait un sexologue (j'ai vu une vidéo).
Sinon, dans le devenir lesbienne, j'entends -personnellement- que la personne se cachait son homosexualité, qu'elle se l'ai admis plus tard. Devenir lesbienne = se révéler sa sexualité (car on se la cachait avant).
Bref, je suis un peu perdue. Et sa me fait peur de penser que ma sexualité pourrait évoluer. C'est vrai, ça voudrait dire que dans la vie, il ne faudrait rien construire de peur de ne pas se reconnaitre 10 ans après.
J'attends vos remarques avec impatience.

Coucou La Vilaine  Wink

En fait ta question est celle de l'inné ou de l'acquis ... Long débat animant souvent les discussions, mais pas seulement entre lesbiennes ni dans la communauté LGBT+ ... Le sujet se pose pour l'ensemble des orientations sexuelles (et, selon moi, y compris de l'hétérosexualité qui est présentée à tort dans notre société comme n'étant pas une orientation sexuelle alors que c'en est une.

Ces antagonismes sont fondés sur l'opposition entre essentialistes (défendant l'idée que nous avons notre propre identité innée, qu'elle est naturelle et indépendante de notre environnement) et constructivistes (défendant l'idée que rien n'est naturel, tout est acquis, que nous sommes toutes et tous le fruit de notre environnement social et que c'est lui qui nous construit et façonne notre devenir, et on ne peut pas échapper à son influence) mais ces antagonismes sont aussi fondés sur l'expérience personnelle.

Pour parler précisément, certaines d'entre nous se souviennent avoir toujours aimé les femmes et n'avoir jamais été attirées par les hommes quand d'autres se souviennent être devenues lesbiennes (pour revenir au sujet des lesbiennes, mais ça s'applique aussi aux autres orientations sexuelles) ... Ça me fait d'ailleurs penser que je voudrais aborder un sujet sur ce forum sur la notion des catégories LGBTH+ dans lesquelles on nous enferme, mais c'est un autre sujet ... Je créerai mon topic sur ce thème un peu plus tard aujourd'hui sur ce forum)

Il y a aussi les personnes de la communauté arc-en-ciel qui ont peur que dire qu'on peut devenir ... lesbienne, gay, bi, hétéro, etc. donne des armes aux homophobes pour dire que l'on peut apprendre à ne plus être homosexuel(le) ou bisexuel(le) et "réapprendre" à devenir hétéro ... Cette peur est d'autant plus profonde qu'il y a déjà des tentatives qui nous sont infligées dans le monde, je fais allusion aux centres ex-gay (des centres souvent créés par des évangélistes afin de nous rééduquer à l'hétérosexualité, partant du principe que la non-hétérosexualité est une déviance et que si l'on a "appris" à ne plus être hétéro, on peut "réapprendre" à être hétéro. Cette thématique des centres ex-gay et du "réapprentissage à l'hétérosexualité" est dénoncée avec beaucoup d'humour par l'excellent film de Jamie Babbit "But I'm a Cheerleader" I love youI love youI love youI love youI love youI love you que je conseille de voir à toutes les personnes qui ne l'ont pas vu et que je conseille de revoir aux autres) Ces personnes de la communauté arc-en-ciel défendent donc l'idée que l'orientation sexuelle est innée et non pas acquise, ceci afin de lutter contre de telles offensives contre nous.

Mon avis et que notre problème est de considérer que notre espèce est monolithique et que comme nous sommes de la même espèce, nous fonctionnons toutes et tous de la même façon ... Cette conception, selon moi complètement erronée, est la base même de la psychanalyse, la remettre en question, c'est, pour beaucoup, remettre en question toute notre approche de l'humanité construite depuis des siècles et des siècles ... mais je pense qu'il faut effectivement revoir cette approche parce qu'elle est incorrecte. Nous sommes une seule espèce mais nous sommes très diverse, et bien plus qu'on ne le pense.

Je crois que pour certaines et certains d'entre nous, l'orientation sexuelle est vraiment innée alors que chez d'autres, elle est vraiment acquise ...  Je ne crois pas à l'essentialisme qui dit que sur le thème de l'orientation sexuelle et sur d'autres thèmes tout est toujours acquis et je ne crois pas non plus au constructivisme qui dit que sur le thème de l'orientation sexuelle et sur d'autres thèmes tout est toujours le fruit d'une influence culturelle, sociologique, etc. Je crois que la vérité se situe quelque part entre les deux.

Et je crois aussi que la crainte que les homophobes se servent de l'idée que l'orientation sexuelle peut avoir été acquise pour nous nuire est une crainte logique et légitime, mais c'est oublier que si elle ne l'est pas, les homophobes prendront un autre angle d'attaque pour justifier leur homophobie et nous nuire (tout en prétendant le faire pour notre bien !!!) ... Si l'homosexualité est acquise, alors ils pensent qu'on peut la "désapprendre" et "réapprendre" l'hétérosexualité, si elle est innée, nous devenons des sortes d'erreur de la nature ... Il ne faut pas exister en craignant le regard des autres ou l'on n'existe plus.

Ma position est donc que l'orientation sexuelle est innée pour certaines personnes et acquise pour d'autres, aucun de ces deux groupes de personnes est plus sincère que l'autre et aucun n'est plus artificiel que l'autre. Pour les personnes des deux groupes, leur orientation sexuelle fait entièrement partie de qui elles sont et personne n'est légitime à le contester ou à vouloir les faire changer à part elles-mêmes, si elles le souhaitent.

S'il y a, toutefois, une orientation sexuelle réellement construite pour une immense partie des personnes, c'est l'hétérosexualité car nous sommes dans une société où seul le modèle hétéro est mis en avant et asséné en boucle depuis notre enfance, avec toutes les pressions sociales qu'on peut imaginer et même celles qu'on n'imagine pas ! Alors qu'il n'existe aucune chose similaire qu'infligent les lesbiennes, les bis et les gays aux autres personnes. Il est donc beaucoup plus difficile de se reconnaître non-hétérosexuel(le) dans notre société et de l'assumer, que de le faire ... S'il n'y avait pas ce rabâchage, tout ce conditionnement permanent, nous nous apercevrions que nous sommes bien loin d'être une "minorité" comme les homophobes aiment le prétendre. Et c'est bien cela qui leur fait peur. C'est pourquoi des homophobes décrivent souvent nos films et nos livres comme de la propagande LGBT+ alors que nous ne voulons pas effacer les œuvres hétérosexuelles mais juste avoir le droit d'être représenté(e)s à égalité avec les hétéros, ce qui gêne énormément les homophobes.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum