Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Pluri'elles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ?
Vous êtes au bon endroit !

Pluri'elles compte plus de 2500 membres et près de 300 000 messages échangés. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Pluri'elles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ?
Vous êtes au bon endroit !

Pluri'elles compte plus de 2500 membres et près de 300 000 messages échangés. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?
Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Aller en bas
Elodie75
Elodie75
Age : 39
Messages : 7
Date d'inscription : 07/06/2022

"LGBT", "lesbiennes", "gays", "bis", "trans", "intersexué(e)s", "hétérosexuel(le)s, ... ces mots sont-ils une si bonne idée ? Empty "LGBT", "lesbiennes", "gays", "bis", "trans", "intersexué(e)s", "hétérosexuel(le)s, ... ces mots sont-ils une si bonne idée ?

Dim 19 Juin - 19:34
J'avais essayé de créer ce topic cette nuit, enfin, ce matin, mais l'envoi a échoué ... Je me dis que c'était peut-être dû à une maintenance des serveurs et donc je réessaie maintenant ... Voici donc le post que j'avais écrit ce matin et que je n'ai pas pu envoyer :

Ça fait longtemps que je réfléchis à ces mots et leur pertinence ...

Commençons donc par le nom donné à la communauté arc-en-ciel : LGBT+ ... ou, dans sa version complète LGBTQIA+

... Très franchement, c'est pas beau ! Je parie que la personne qui a inventé ce concept des lettres travaille dans l'administration ... Personnellement le nom "communauté arc-en-ciel, je trouve ça beaucoup plus joli que cette suite interminable de lettre qui fait surtout repoussoir car il y aura toujours une lettre à ajouter, et si l'on veut se montrer inclusives/ifs avec tout le monde, il vaudrait mieux ne pas mettre +, ce qui reviendrait à citer certains groupes de la communauté et dire "et les autres" pour ne pas avoir à les citer ... Pas terrible ... Mais dire toutes les lettres, c'est interminable, même pour nous ! Alors je ne raconte même pas pour les hétéros !!!!

LGBT .... Pourquoi pas DGCCRF, tant qu'on y est ? Ou SNCF ? Ou RATP ? AFSSAPS, ASSEDIC, UNESCO, UNICEF, NASA, MEDEF, CPAM, CROUS, CNAM ou INSEE ?

Ensuite, est-ce une si bonne idée de vouloir compartimenter, isoler, en disant :
"Des femmes aimant les femmes ? Lesbiennes !"
"Des femmes aimant les femmes et les hommes ? Bisexuelles !"
"Des femmes qui n'aimant que les hommes (si tant est que cela existe, le contraire étant démontré scientifiquement) ? Hétérosexuelles !"
"Des hommes aimant les hommes ? Gays !"
"Des hommes aimant les femmes et les hommes ? Bisexuels !"
"Des hommes qui n'aimant que les femmes ? Hétérosexuels !"

Et si au lieu de dire "Elle est lesbienne", on disait "Elle aime les femmes" ? Ne serait-ce pas plus beau ? Et si au lieu de dire "les lesbiennes", on disait "les femmes aimant les femmes" ?
(même chose pour les autres orientations citées plus haut)

Je passe sur l'étiquette un peu fourre tout "trans" (j'y reviendrai plus tard)

En bref, est-il vraiment nécessaire de tout compartimenter et surtout est-ce bénéfique ?

À part pour les personnes dingues de "une case pour chaque chose et chaque chose dans sa case", je vois mal qui ce genre de concept pourrait séduire ...

J'abrège en n'évoquant pas les asexuel(le)s, les pansexuel(le)s, les aromantiques, ... parce que je vous perdrais avant d'arriver à où je veux en venir

Est-ce vraiment bénéfique ? Je veux dire combien de personnes attirées par des personnes de même sexe se plongent dans le déni de peur d'être précisément cataloguées ? Est-il vraiment très futé d'envoyer le message à tout le monde "Attention, si vous aimez les femmes, vous tombez dans la catégorie "lesbienne" et vous ne serez plus une femme (aimant les femmes), mais une lesbienne, vous ne serez pas comme l'ensemble des femmes parce que vous aurez cette spécificité, cette étiquette" ... Même chose pour les bis, les gays, etc.

Combien se disent "Si je fais ça, je basculerais dans telle catégorie"

Est-ce que, par ailleurs, ça aide l'humanité à concevoir et intégrer sa diversité ou au contraire est-ce que ça scinde l'humanité en différents groupes avec une étiquette spécifique pour chaque ?

Certaines personnes vont peut-être tenter de me reprocher de faire du gay erasing mais ce n'est pas du tout le cas ... Tout au plus, je veux bien accepter qu'on me dise que je fais du word erasing, mais certainement pas du gay erasing ... Il ne s'agit pas d'invisibiliser les différentes orientations sexuelles mais au contraire, de les mettre en avant comme faisant partie des grands groupes au lieu de les en retrancher pour les mettre à part

"Je suis une femme qui aime les femmes", est-ce plus ou moins stigmatisant que "Je suis lesbienne", d'après vous ? Moi, l'étiquette, je la vois sur le mot "lesbienne" ... Le mot femme disparaît complètement, on n'est plus une femme, on est une lesbienne ! (même chose pour les autres orientations sexuelles, y compris l'hétérosexualité)

C'est exactement comme dire "homosexuel(le)" ... On n'est plus une femme ou un homme, on est une homosexuelle ou un homosexuel !

En plus, c'est très réducteur car oui, il faut être fier(e)s d'aimer les femmes quand on est une femme (même chose pour les autres orientations), mais on n'est pas QUE cela ! On n'est pas QUE notre orientation sexuelle !

Une femme qui aime les femmes n'est pas que lesbienne, elle est d'abord une femme, et en tant que femme, elle a une vie, une personnalité, des préoccupations, des goûts vestimentaires, culinaires, artistiques, culturels, et OUI ! ELLE AIME LES FEMMES !

Si je suis imprécise, ou si je me trompe quelque part, si vous n'êtes pas d'accord avec ce que j'écris ou même bien sûr, si vous êtes d'accord Voui , n'hésitez pas à le dire dans vos réponses

Pour ce qui est du concept de la "transidentité" ... Le mot trans me pose un problème car il implique qu'une femme née dans un corps de garçon n'est pas une femme, mais une trans, ou au mieux une femme trans, qu'un homme né dans un corps féminin n'est pas un homme mais est un trans, ou au mieux un homme trans ... Le mot trans vient de transition ... Ce qui signifie le passage d'un état à un autre état ... On parle d'ailleurs de transition pour désigner le processus ... Sauf qu'avec cette notion de trans, les femmes nées dans un corps masculin et les hommes nés dans un corps féminin n'arrivent jamais à destination !!! Elles/ils sont perpétuellement "en transition", "en devenir" ! Comme si on était un homme avant ! Comme si c'était "une idée" complètement nouvelle qui a surgi comme ça un jour alors que le fait d'être une femme était "une idée" qui nous était complètement étrangère la veille ! Ou comme si le fait d'être une femme se limitait au fait d'avoir un corps féminin !

C'est donc aussi une façon de les mettre à l'écart !

En plus ce mot est un fourre-tout : on y retrouve les femmes nées dans un corps masculin, les hommes nés dans un corps féminin (qui ne seront jamais accepté(e)s comme ce qu'elles et ils sont : des femmes et des hommes), les non-binaires, les fluides, etc.

En tant que femme née dans un corps masculin, jamais je ne me suis identifiée comme une trans ou une femme trans !!! Depuis mon enfance et d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été une fille !! Pour moi, la question ne s'est jamais posée ! Je sais comment les autres me percevaient, mais ce n'était pas qui j'étais ! La transidentité ne veut rien dire pour moi, parce que je ne m'identifie pas comme une trans, je ne me suis jamais perçue comme ça ! Et je n'en ai aucune envie, ce ne serait pas moi ! Quand on me demande quand j'ai commencé ma transition, je réponds "Jamais. Je suis une femme d'aussi loin que je me souvienne ... Je ne suis donc pas en transition ... c'est mon corps l'est".  

Voilà, je crois que j'ai fait le tour du sujet ... J'éditerai ce message si je réalise avoir oublié d'évoquer d'autres sujets que je voulais aborder

Bonne nuit à toutes !!!!  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Copains  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Amoureux  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous  Bisous


Dernière édition par Elodie75 le Mar 21 Juin - 2:27, édité 5 fois
Elodie75
Elodie75
Age : 39
Messages : 7
Date d'inscription : 07/06/2022

"LGBT", "lesbiennes", "gays", "bis", "trans", "intersexué(e)s", "hétérosexuel(le)s, ... ces mots sont-ils une si bonne idée ? Empty Re: "LGBT", "lesbiennes", "gays", "bis", "trans", "intersexué(e)s", "hétérosexuel(le)s, ... ces mots sont-ils une si bonne idée ?

Dim 19 Juin - 19:35
YES !!!! Ça a marché !!!! Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Youhou Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy Trop happy
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum