Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Pluri'elles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ?
Vous êtes au bon endroit !

Pluri'elles compte plus de 2500 membres et près de 300 000 messages échangés. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Pluri'elles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ?
Vous êtes au bon endroit !

Pluri'elles compte plus de 2500 membres et près de 300 000 messages échangés. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?
Pluri'elles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Connexion
Derniers sujets
Aller en bas
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Braver l'Interdit

Jeu 26 Juil - 10:07
Lorsque parfois on se sent perdu, tourmenté, acculé ... on a besoin de parler. D'exprimer ce qu'on ressent. Ici sur ce fo', c'est vers le sujet "A qui tendre la main" en général qu'on se tourne. Moi, quand mon esprit explose, j'écris...

Alors je me permets de poster mes mots ici, faites-en ce que vous voulez. Lisez ou pas, aimez ou pas, commentez ou pas. Sentez vous libre de faire ce que vous avez envie. Merci...




Chapitre Un

Tonitruant. C’est le premier mot qui lui vint à l’esprit. Un rire tonitruant qui explosait et rebondissait sur les murs ternes et froids du couloir qu’elle était en train de traverser.
Elle ne put s’empêcher de sourire. C’est qu’il était plutôt communicatif ce rire, accompagné par d’autres joyeux éclats de voix.
Elle sentit qu’elle s’en approchait et arrivée près de la porte, elle découvrit non sans une pointe de curiosité de qui il venait.
Un petit groupe de trois personnes était installé dans une salle. Ils étaient autour d’une table et semblaient faire une pause-café
L’une d’elle, une brune avec de jolies formes, souriait à s’en décrocher la mâchoire. L’homme assis face à elle dit quelque chose et le rire repartit de plus belle. Il venait donc de là, ce rire...
L’homme se leva et le visage de la brune fut tout à coup plus visible. Et pas que son visage...

«  -   ... ... ... ... ...
- ...
- Mademoiselle ?! Vous êtes avec nous ?
- Pardon ? Euh oui, oui pardon, je suis désolée ! Vous disiez ?
- Je disais donc que ceci est la salle de pause. Je vous présente Jérôme, qui est infirmier. Ainsi que Martine ASH, et Kyra qui est aide-soignante.
Et je vous présente Maëlle ! Notre nouvelle ASH. »


Jérôme posa sa tasse dans l’évier et vint à la rencontre de Maelle.

« - Enchanté Maëlle ! J’espère que tu te plairas ici parmi nous !
- Merci Jérôme c’est gentil !
- Bonjour Maëlle, bienvenue.
- Merci !
- Bonjour...
- Bonjour. Kyra ? Joli prénom...
- Je te remercie. Je suis également représentante du personnel mais je crois qu’Amélie a tendance à faire exprès de l’oublier ! »


Elle ponctua sa phrase d’un clin d’œil que sa chef lui rendit, puis ils sortirent tous de la salle. Maëlle resta un moment regarder la petite troupe repartir avec encore dans les oreilles la voix chaude de Kyra...

«  - Ne vous inquiétez pas c’est normal de se sentir perdue au début mais tout va bien se passer vous verrez. Allez, fin de la visite, allons signer ce contrat si vous le voulez toujours ! »

Une fois la paperasse finie et de retour dans sa voiture, Maëlle prit le temps de souffler. Cela faisait bien trop longtemps qu’elle attendait ça. Elle avait encore du mal à y croire. Enfin ! Enfin elle retrouvait du travail synonyme de vie sociale, de rentrée d’argent, d’un peu d’indépendance. Elle mit le contact et à la radio se fit entendre une chanson qu’elle connaissait un peu mais sans n’avoir jamais écouté vraiment les paroles.

« Viens on s'aime
Viens on s'aime
Allez viens on s'aime, on s'en fout
De leurs mots, de la bienséance
Viens on s'aime, on s'en fout
De leurs idées, de ce qu'ils pensent
Viens on s'aime, et c'est tout
On fera attention dans une autre vie
Viens on s'aime, on est fou
Encore un jour, encore une nuit »

Elle prit son portable dans son sac et se mit à taper quelques mots.

« Contrat signé ! Je suis trop contente ! On fête ça ce soir ? Resto ?! »

Sourire aux lèvres elle démarra et c’est le cœur léger qu’elle prit la route pour rentrer chez elle. Une nouvelle vie pouvait commencer.
Dans son sac, la réponse à son sms arriva sans qu’elle ne puisse la lire tout de suite...

« C’est pas trop tôt ! Depuis le temps que tu bosses pas. Et tu me paieras le resto avec ta première paie »


Dernière édition par samhea le Ven 27 Juil - 13:36, édité 2 fois
Sheena.
Sheena.
Localisation : Montpellier
Age : 24
Messages : 261
Date d'inscription : 29/01/2016

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Jeu 26 Juil - 10:51
Bonjour,

J'aime beaucoup Smile Surtout la mise en page, je trouve que cela ressort très bien.
Hâte de continuer à te lire.
lilith
lilith
Age : 48
Messages : 17012
Date d'inscription : 02/07/2018

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Jeu 26 Juil - 10:53
Bravo. Ce que je viens de lire donne envie de connaître la suite. Very Happy
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Jeu 26 Juil - 11:08
Je crois que c'est la première fois qu'on me complimente sur ma mise en page ! Mais j'aime beaucoup. Merci.

Bravo, rien que ça...

J'ai pas écrit encore beaucoup de chapitres, et comme vous pourrez le constater ils sont assez courts, c'est comme ça que j'écris en général.

Merci pour vos commentaires, ça me fait plaisir que quelqu'un lise ça... Je vous mettrais un nouveau chapitre bientôt.
Schrtoumpfy
Schrtoumpfy
Localisation : alsace
Age : 45
Messages : 253
Date d'inscription : 02/05/2018

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Jeu 26 Juil - 22:09
Vivement la suite...
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 9:53
Merci beaucoup Schtroumpfy.. Venant de toi ça a encore plus d'impact...

Bonne lecture.




Chapitre Deux


« - J’en ai marre de ton clébard ! Il laisse des poils partout et en plus il pue.
- Bonjour à toi aussi chérie...
- Ouais bonjour ! Pourquoi t’as pas passé l’aspirateur ? »
- J’avais rendez-vous à l’Ehpad pour la visite des lieux et signer le contrat
- Et t’as pas eu le temps de passer l’aspi ET d’aller à ton rendez-vous ?
- ... C’est bon je vais le faire maintenant.
- Et tu nous fais quand à manger ? Parce que j’ai bossé moi aujourd’hui et j’ai faim !
- Ok je passerais l’aspi après manger alors...
- C’est ça, le seul moment de calme que j’ai dans ma journée... t’auras qu’a le faire demain, t’auras que ça à foutre de toute façon !
- ... »


Maëlle s’assit et resta regarder Emily un instant. Elles étaient mariées depuis maintenant près de 2 ans. Et en couple depuis environ 6 ans. Impossible de savoir ce qui avait bien pu se passer pour que leur relation se dégrade à ce point. Le quotidien ? Qui sait...

Gaya s’approcha et se lova contre elle. Sa chienne avait le don de sentir dès qu’elle se sentait un peu moins bien. Elle lui fit un long câlin mais face aux regards insistants d’Emily elle finit par se lever pour préparer le repas.

Elle ne mangea qu’un peu de pâtes. L’appétit n’était plus là depuis quelques temps. Depuis qu’elle avait appris par hasard qu’Emily l’avait trompé. Elle le soupçonnait depuis un moment mais n’en était pas certaine. Ou ne voulait pas l’être. Et puis un jour, alors qu’Emily était sous la douche, son portable sonna. C’était la mère d’Emily. Alors elle se permit de répondre. Sauf que ce n’’est pas la voix de sa belle-mère que Maëlle entendit mais celle d’une jeune femme...

« Ca y est t’a pu t’éclipser ? J’ai trop hâte de te voir demain ! T’a pu gérer pour avoir ta journée hein ? ... Allo ? Bébé ? »

Son monde s’était écrouler ce jour-là. De rage et de colère elle avait balancé le téléphone contre un mur et dit à Emily que sa « mère » l’avait appelé. Elle avait réagit tout de suite. Avec les excuses bidon habituelles... « C’est pas ce que tu crois. » « C’était que du sexe ! Ça comptait même pas » « Je la reverrais plus » etc...

Leur relation n’était déjà plus grand-chose à cet instant, mais Maëlle restait. Parce que pour elle l’engagement qu’elle avait pris devant amis et famille représentait quelque chose au moins à ses yeux. Parce qu’elle ne se voyait pas partir, et puis pour aller où ? La maison était à Emily, la voiture était à Emily, la plupart des meubles et de tout ce qu’elles possédaient, était à Emily... Elle n’avait rien ni personne, elle se sentait piégée.

Maëlle sortit de ses pensées et se décida à sortir un peu Gaya pour qu’elles prennent l’air toutes les deux. Bientôt elle pourrait se changer les idées. Le travail qu’elle allait commencer la semaine suivante lui permettrait d’échapper à son quotidien morose, de se dépenser, de voir du monde.
Et qui sait, de se faire des amis. L’ambiance avait l’air vraiment sympathique et le boulot l’intéressait vraiment. Elle avait un peu peur de mal faire mais elle savait qu’une fois le boulot bien intégré elle réussirait. Y’avait aucune raison qu’elle échoue. Elle ne pouvait pas se permettre un nouvel échec de toute façon.
Ce soir-là, Maëlle s’endormit en pensant à son nouveau travail. Et lorsqu’elle sombra dans les bras de Morphée, un rire résonnait dans ses pensées...
Schrtoumpfy
Schrtoumpfy
Localisation : alsace
Age : 45
Messages : 253
Date d'inscription : 02/05/2018

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 13:06
Passé ou fiction ? En tout cas j aime beaucoup...
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 13:34
Fiction largement inspiré du présent... Merci beaucoup !
Sheena.
Sheena.
Localisation : Montpellier
Age : 24
Messages : 261
Date d'inscription : 29/01/2016

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 14:41
Me revoilà ! Smile
Ton chapitre permet de mieux découvrir le quotidien de Maëlle. Et son aspect privé, cela nous permet de nous mettre dans son contexte. Je n'apprécie guère la façon de parler de Emily, je sens que cela ne sera pas un personnage que je vais aimer.

Au chapitre suivant ! Bis.
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 17:46
Merci beaucoup pour ton commentaire Sheena. J'apprécie. Effectivement il fallait essayer de raconter un peu le quotidien de Maëlle pour mieux la cerner.
Je ne pense pas que beaucoup apprécieraient la façon de parler d'Emily...

J'ai pas trop mal avancer dans les chapitres alors je vous en met un nouveau. Bonne lecture !




Chapitre Trois


Lundi matin 6h30. Maëlle était en avance. Comme très souvent. Cela lui laissait le temps de reprendre ses esprits, de prendre le temps de faire redescendre la pression.
Elle souffla un bon coup et sortit de sa voiture.
Une fois arrivée dans les vestiaires elle se retrouva nez à nez avec  Martine. Une femme d’environ une cinquantaine d’année, avec un sourire de mamie gâteau qui la mit tout de suite à l’aise.

«  - C’est Maëlle c’est ça ?
- Oui, bonjour. On s’est vues l’autre jour quand je visitais l’établissement.
- Oui je m’en souviens ! Mais tu semblais avoir la tête ailleurs, je ne pensais pas que toi tu te souviendrais... dit-elle avec un léger clin d’œil. Je serais ton binôme cette semaine, pour t’apprendre les ficelles du métier ! Mais ne t’inquiète pas je fais ça depuis très longtemps ! Et je n’ai encore fait démissionner personne ! »


Martine se mit à rire et passa un pantalon et une blouse à sa jeune collègue.

«  J’espère que tu aimes ressembler à un rôti !
- Euh ... pardon ?
- A cause de la moutarde ! La blouse !
- Ah oui ! Pardon je ne suis pas très bien réveillée ! Faut que je m’habitue aux horaires.
- Ça va venir ne t’en fais pas. Allez viens, on a du pain sur la planche ! »


La matinée débuta par la préparation des chariots pour le petit déjeuner ainsi que la distribution de ceux-ci. Maëlle tenta tant bien que mal de tout retenir et de suivre le rythme mais il fallait admettre qu’elle ne se sentait pas totalement confiante sur ce coup-là.

9h30. Après presque trois heures de travail Maëlle se retrouva enfin en pause avec sa binôme pour prendre un bon café.

«  - Epuisée hein ?
- J’avoue... Ça fait un moment que je n’ai pas travaillé et je crois que je vais avoir besoin d’un peu de temps pour chopper le rythme.
- Et pour tout assimiler. Mais tu t’en sors déjà très bien ne t’inquiète pas.
- Merci c’est gentil. »


Maëlle sourit à Martine et se délecta de son café en allongeant ses jambes pour s’étirer. Elle ferma les yeux l’espace de quelques secondes quand soudain elle entendit une voix qui l’a fit frissonner.

« - Bonjour !
- Hey Kyra, je trouvais étonnant de ne pas t’avoir croisée dans les couloirs ce matin je pensais que tu ne bossais pas vu que je n’ai pas entendu ton rire !
- Et si je suis là ! Mais rien ni personne n’a encore réussi à me faire rire ce matin ! C’est le bordel, Virginie est encore en arrêt... Bref. Bonjour, désolée je ne me rappelle plus de ton prénom....
- Euh, Maëlle. Je m’appelle Maëlle. Bonjour...
- Ah oui, Maëlle. Premier jour ?
- Oui.
- Ça se passe bien ? Martine ne te fait pas trop la misère ?
- Hey oh jeune fille ! Ne commence pas ou je vais étrangement avoir deux trois choses à raconter sur ta petite personne. Si tu vois ce que je veux dire... »


Kyra sourit et se pencha alors à l’oreille de Maëlle.

« - Ne crois pas tout ce qu’elle dit, elle commence déjà à être sénile...Vivement la retraite ! »

Martine avait bien sur tout entendu et lui lança au visage la première chose qu’elle trouva sous la main. A savoir un paquet de mouchoirs. Kyra réussit à l’éviter de justesse en se dirigeant vers la cafetière. Et le cœur de Maëlle ne put que s’emballer lorsqu’elle entendit de nouveau son rire. Ce rire... A cet instant elle sut qu’elle ne s’en lasserait jamais...
Shirahoshi
Shirahoshi
Localisation : Petit coin de paradis Auvergnat
Age : 28
Genre : Extraterrestre
Messages : 236
Date d'inscription : 16/04/2018

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 18:21
Ah... Mon écrivaine préférée Amoureux

Je suis contente que tu publie ça ici ! Et j’étais sûr que tu aurais du succès, il ne peux en être autrement ;-)
D’ailleurs, que je ne te reprenne pas a dire que tu n'as pas de talent  Gare à tes fesses  (Mouhaha, tu m'inspires souvent le ptit fouet dis dc :p)

En tout cas, je retrouve un peu de moi dans tes personnages a chaque fois que je te lis, et j'adore ça.
Les commentaires plus haut me font penser que tu as vraiment l'art d’écrire en mélangeant vécu et fiction... et continue parce que le rendu est à tomber !

Bref, je n'ai pas finis de me régaler à te lire ! Merci Very Happy
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 27 Juil - 20:04
T'es une grande malade toi hein ! Mais j'adore !

Bon ceci dit, je ne dirais plus que j'ai pas de talent mais uniquement pour que tu ranges ton fouet ! Laughing

Tu sais ce que je pense de ce que j'écris hein... EhEh

Mais je suis contente que tu aimes. Câlin
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Lun 30 Juil - 12:01
(Désolée pour le double-post !) Je vous met un nouveau chapitre. Bonne lecture !


Chapitre Quatre

14h15. La journée prenait fin. Maëlle se sentait épuisée mais heureuse. Elle avait eu du mal à suivre et à intégrer toutes les infos que Martine lui donnait. Mais elle avait encore deux jours du même horaire pour essayer de s’améliorer. Puis elle aurait ensuite plusieurs jours d’horaire de l’après-midi afin de connaitre les taches à effectuer.

Elle se changea et remercia encore une fois sa binôme. Elle aimait bien Martine. Elle lui rappelait un peu sa mère... Chaleureuse, drôle, gentille.

Elle chassa rapidement cette pensée et sortit de l’établissement. Elle prit le temps de se poser un peu dans sa voiture. La fatigue se faisait un peu trop sentir et elle ne voulait pas s’endormir. Elle alluma la radio et ralluma son portable. Pas de miracle. Emily n’avait pas pris de ses nouvelles...

Une fois chez elle Gaya lui fit une joie incommensurable et cela lui rendit immédiatement le sourire. Après avoir pris une bonne douche elle s’installa sur son canapé et Gaya s’allongea à ses pieds. Elles s’endormirent paisiblement toutes les deux.
Jusqu’à qu’Emily rentre en claquant la porte à 18h.

«  - Gaya descend de là !
- Hey pourquoi tu cries comme ça !
- Oh désolée de te réveiller ! Mais ton putain de clébard est sur le canapé et je ne supporte pas ça !
- Je suis désolée elle a dû monter pendant que je dormais. Gaya, descend...
- Elle me soule à ne jamais m’obéir aussi !
- Si tu t’en occupais un peu mieux...
- Quoi ?!
- Non rien.
- M’ouais. Et ça va je te dérange pas trop pendant ta sieste ?
- Je n’avais pas prévu de dormir. J’ai pas l’habitude de me lever tôt et puis reprendre le boulot après autant de temps, c’est fatiguant.
- Hein ? Ah oui, c’est vrai que c’était aujourd’hui.
- Tu ne t’en souvenais pas...
- J’ai un peu autre chose à penser je te signale, je suis en pleine clôture cette semaine, et j’ai encore galéré pour le stock. On mange quoi ce soir ? »



A cet instant Maëlle n’eut qu’une envie. Fuir. Retourner à l’EHPAD, retrouver la douceur et la gentillesse de Martine, retrouver la simplicité d’effectuer des taches qui permettait de contribuer au bien-être des résidents, retrouver le rire de Kyra...

Elle fit à manger mais partit se coucher sans rien avaler prétextant une migraine. Elle essaya de se plonger dans un livre mais n’arrivait pas à se concentrer. Elle tenta de converser par sms avec sa meilleure amie mais comme toujours celle-ci était bien trop occupée pour lui accorder un peu de temps et comprendre qu’il fallait qu’elle lise entre les lignes.

Comment sa vie avait pu partir autant en fumée... Elle se rappelait encore de l’état dans lequel elle était lorsqu’Emily était entrée dans sa vie. Elle n’était qu’un tas de chair sanguinolente après ce que lui avait fait Victoria. Elle n’était plus rien. Incapable de ressentir la moindre émotion. Elle n’était qu’un corps mort à l’intérieur. Et pourtant... Emily avait réussi à petit à petit percer la carapace qu’elle s’était forgée. Et elle se rappelait parfaitement du bonheur infini qu’elle avait ressenti en lui disant oui devant leur famille et leurs amis. Du fou rire qu’elle avait eu quand Emily prononça son assentiment, un OUI dévastateur qui résonna dans toute la salle de la mairie. Parce qu’elle lui avait dit de parler assez fort pour que tout le monde entende.

Comment avaient-elles pu en arriver là... A quel moment tout avait basculé ?

Maëlle finit par s’endormir. Sa nuit ne fut pour autant pas aussi reposante qu’elle aurait voulu. A son réveil des bribes de souvenirs de ses rêves repassèrent en boucle en comatant sur sa tasse de café brulant. Rêves peuplées de sa mère, de l’Ehpad, de Kyra, d’Emily, de Victoria...
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 3 Aoû - 10:12
Chapitre Cinq


Après quelques jours à travailler en binôme avec Martine, Maëlle se sentait un peu plus à l’aise mais elle aurait préféré pouvoir toujours travailler à deux. Un jour en finissant sa matinée, elle croisa Amélie.

« - On va essayer de te mettre seule sur les prochains horaires. Ça te va ?

J’ai le choix... ?

- Oui. Je ferais de mon mieux pour ne pas vous décevoir.
- Il n’y a aucune raison que tu déçoives qui que ce soit. Si ça ne se passe pas bien on te remettra un peu en binôme. D’accord ?
- D’accord. Merci. »


Maëlle partit dans les vestiaires pour se changer. La semaine avait été longue, mais il restait encore un jour à faire avant de pouvoir être en repos.
Une boule commença à se former dans son ventre. Elle ne se sentait pas encore prête à gérer seule tout ce qu’il y avait à faire. Elle avait même pris des notes sur tout ce qu’elle devait faire mais ça ne l’a rassurait pas. Elle savait très bien que ce n’était qu’une question de confiance en soi et qu’elle en manquait cruellement. Que pouvait-elle faire ? Elle avait toujours été comme ça... Devait-elle se rendre dans un supermarché et demander une bonne grosse dose de confiance en soi à emporter ?
Maëlle sourit à sa propre bêtise et chercha ses clefs de voiture dans son sac en sortant des vestiaires. Soudain elle se retrouva les fesses par terre et tout le contenu de son sac éparpillé autour d’elle.

« - Oh punaise je suis désolée je ne t’ai pas vu ! Ça va ?
- Hein ? Euh oui. Oui je crois que ça va...
- Attends je vais t’aider. »


Kyra s’accroupit pour ramasser les affaires de Maëlle et l’aida à les remettre dans son sac. Elle tendit ensuite la main à Maëlle pour l’aider à se relever.

«  - T’es sure que ça va ? Maëlla c’est ça ?
- Non.
- Non ça ne va pas ?!
- Non ce n’est pas Maëlla... Merci pour mes affaires. Bonne journée. »


Kyra regarda la jeune femme partir. Elle voyait bien qu’elle semblait vexée et elle ne put s’empêcher de s’en vouloir un peu. Pourquoi avait-il fallut qu’elle fasse la fille si détachée et indifférente ? Elle connaissait très bien son prénom. Et ce depuis le premier jour... Depuis qu’elle avait croisé ses beaux yeux bleus, ce regard profond rempli de tellement de mystères...
A moins qu’elle ne se soit juste fait mal en tombant au final. Ou qu’elle soit tout simplement assez réservée. Elle l’avait croisé quelques fois dans la semaine et l’avait observé discrètement. Du moins espérait-elle que ce fut relativement discrètement.
Kyra aimait bien observer ses collègues, surtout les nouvelles. Histoire de se faire une idée de la personne et de son potentiel. A chaque fois Maëlle semblait perdue, mais concentrée. Elle écoutait Martine avec sérieux et semblait consciencieuse.
Kyra sortit de ses pensées et allait retourner à ses occupations quand elle se rendit compte qu’il y avait quelque chose sous le radiateur du couloir.
Une photo. Debout devant une sorte de haie se trouvait une femme et une enfant. Kyra fronça les sourcils. Elle ne reconnaissait ni l’enfant ni la femme. Mais la photo semblait avoir quelques années, surtout si on se référait aux vêtements de la femme. Se pouvait-il que ça soit une photo de Maëlle petite, avec sa mère peut-être? La petite fille était blonde et Maëlle était plutôt châtain foncé voire brune. Mais au fond, qui sait ?
Kyra décida de la garder et d’attendre une prochaine occasion pour demander à Maëlle si c’était la sienne. Puis elle repartit enfin à ses occupations. La journée ne faisait que commencer.

Chapitre Six


12h40.
Maëlle entra dans les vestiaires pour se changer et tomba sur une vision plutôt surprenante mais agréable. Une femme se trouvait dos à elle, vêtue du bas de sa tenue de travail mais ne portait qu’un soutien-gorge pour le reste... Elle était penchée afin sans doute d’attraper quelque chose dans un sac posé au sol.
Sans vraiment s’en rendre compte Maëlle ne put détacher son regard du dos et de la chute de rein qui s’offrait à son regard. L’instant fut interrompu par Martine qui déboula en trombe derrière elle ce qui fit sursauter la jeune femme qui se retourna, quelque peu gênée. Le regard qu’elle posa alors sur Maëlle fut assez indescriptible.
Amusée et n’ayant absolument rien perdu du spectacle, Martine salua les filles.

« - Alors Kyra, on est exhibitionniste maintenant ?!
- Ah ah très drôle ! Je pensais être seule...
- Je suis désolée, je pensais que tu m’avais entendu arrivée.
Kyra plongea son regard dans celui de la jeune ASH et enfila sa blouse sans jamais baisser les yeux ce qui troubla Maëlle. Le temps semblait comme ralenti.
- C’est pas grave ... Maëlle... »


Donc elle se rappelle enfin comment je m’appelle...

16h30.
Martine avait décidé de laisser Maëlle se débrouiller le plus possible toute seule aujourd’hui tout en restant dans le coin si besoin.
Maëlle nettoyait une chambre quand elle entendit une voix appeler plus loin dans le couloir. Elle continua de travailler sans trop s’en soucier mais la voix rappela et cette fois plus fort. Elle sortit donc dans le couloir.

« - Y’a quelqu’un ?! »

Elle se dirigea vers la voix et retrouva Kyra en mauvaise posture. Elle essayait semblait-il de relever Mme T. qui avait dû chuter mais sans y parvenir.
Maëlle se précipita vers elle pour l’aider.

« - Ah super tu m’a entendu ! Mon téléphone de service doit déconner j’arrive à avoir personne ou alors tout le monde est en pause ! »
- Oui je crois qu’ils sont tous en pause. Ça fait longtemps que tu appelais ?
- Non non 3 min tout au plus. Tu m’aide s’il te plait ?
- Bien sûr »


Elles relevèrent délicatement la résidente et l’installèrent dans un fauteuil près de la fenêtre.

« - Elle s’est écorchée la jambe je vais chercher ce qu’il faut. Tu peux rester deux minutes avec elle s’il te plait ?
- Evidemment !
- Merci. Je fais vite. »


Maëlle s’accroupit face à Mme T. et lui sourit.

« -Alors comme ça on a voulu jouer les cascadeuses ?
- J’avais soif... Je ne voulais pas déranger. Mais je ne sais pas ce qu’il s’est passé tout à coup je me suis retrouvée par terre. Je suis désolée.
- Vous auriez dû nous appeler, vous savez qu’on est là pour ça pourtant. Et puis ne soyez pas désolée voyons ! Vous n’avez pas trop mal ?
- Non ça va. Vous êtes gentille.
- C’est normal. »


Kyra revint avec le nécessaire. Maëlle se releva et laissa la place à sa collègue qui s’accroupit à son tour et se mit à nettoyer la plaie. Dans cette position Maëlle avait une vue plongeante sur le décolleté de sa collègue. Elle déglutit non sans mal et se força à regarder ailleurs. Mais le sourire en coin qu’avait Kyra laissait pressentir qu’elle n’avait rien loupé du regard de Maëlle.

Une fois assurées que Mme T. avait tout ce qu’il lui fallait, elles sortirent de sa chambre.

« - Je suis contente que ça soit toi qui m’ai entendu...
- Ah oui... pourquoi ?
- Joker ... »
répondit-elle avec un clin d’œil.
Schrtoumpfy
Schrtoumpfy
Localisation : alsace
Age : 45
Messages : 253
Date d'inscription : 02/05/2018

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 3 Aoû - 20:17
Je suis curieuse de lire l'évolution de la relation entre ces deux personnages.....
Cette jolie lecture m'a occupée ma pause de ce matin, merci.
samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Lun 6 Aoû - 10:49
Merci beaucoup Schtroumpfy ça me fait plaisir que tu aime. Et contente de t'occuper pendant ta pause =) Bonne lecture !



Chapitre Sept


Gênée, Maëlle baissa la tête et passa sa main sur sa nuque... Kyra était-elle en train de la draguer ? Se pouvait-il que cela soit non seulement possible ? Toujours troublée par le regard qu’elle lui avait offert en passant sa blouse quelques heures plus tôt, Maëlle ne savait pas quoi penser. Elle n’arrivait pas plus à interpréter ses mots ... Elle hésita quelques secondes et allait lui demander de développer quand elle s’aperçut que sa collègue fixait sa main avec un regard dur.

Maëlle ne put s’empêcher de suivre son regard sans comprendre.

« - Qu’est-ce qu’il y a ?
- Rien.
- T’es sure ?
- Oui oui. Bon allez retourne bosser, les chambres vont pas se laver toutes seules ! »


Maëlle resta interdite dans le couloir tandis que Kyra s’en allait.
Elle ne savait pas quoi penser de ce changement de ton brutal. Et à dire vrai cela l’agaçait au plus haut point que Kyra soit aussi lunatique envers elle. Tantôt froide et distante, tantôt chaleureuse et attentionnée.
D’ordinaire elle aurait décidé de la prendre entre quatre yeux pour avoir une bonne discussion avec elle. Elle détestait les non-dits et par-dessus tout ne pas comprendre quelque chose. Elle aimait l’ordre et le contrôle. Si Kyra avait un problème avec elle, il fallait qu’elle en ait le cœur net !
Mais c’était seulement sa première semaine de boulot, Kyra elle, travaillait ici depuis plus de 10 ans ! Et qui plus est, elle était responsable du personnel. Maëlle ne savait pas ce que ça pouvait réellement impliquer mais dans le doute elle préféra s’abstenir de chercher à comprendre. Et donc de chercher potentiellement des ennuis.
Elle continuerait de travailler comme elle le faisait et sans se soucier de cette jeune femme qui a priori ne l’appréciait pas. Elle n’était pas là pour se faire des amis mais pour gagner sa vie. Et son indépendance.
Et de toute façon, elle avait toujours eu beaucoup de mal à se faire des amis.


Kyra se sentait stupide. Lorsqu’elle avait vu le trouble de Maëlle dans les vestiaires en ce début d’après-midi, cela l’avait flattée. Mais maintenant qu’elle se rendait compte qu’en fait Maëlle était mariée, elle se demandait si elle n’avait tout simplement pas vu uniquement ce qu’elle avait envie de voir.
La question ne se posait plus... De toute façon c’était une de ses collègues, et les amours et le boulot elle avait déjà donné. C’est bien trop compliqué. Ne dit-on pas qu’il ne faut pas mélanger travail et plaisir ?
Kyra n’en revenait pas de s’être laissée aller ainsi à se sentir attirée par une collègue. Elle ne savait rien du tout d’elle, alors pourquoi la touchait-elle autant ?
Elle pestait encore contre sa bêtise quand elle croisa Amélie.

« - Oh toi ça va pas. Qu’est-ce qui se passe ma belle ? Raconte tout à tata Amélie ! »

Kyra sourit et hésita mais finit par se confier sur son trouble envers Maëlle et sur l’ascenseur émotionnel qu’elle avait ressenti lorsqu’elle comprit qu’en réalité elle était mariée. De toute façon on ne pouvait jamais rien cacher à Amélie. Elle avait un sixième sens pour tout déceler avant même qu’on ne se rende compte soi-même du problème.

« - Dis-moi Kyra... Es-tu au courant que depuis quelques années maintenant les mariages entre personnes du même sexe sont légaux ?
- Je ne vois pas le rapport avec ce que je viens de...
- Tsss ! Arrête je te connais par cœur ! Pose-toi les bonnes questions. Le vrai problème dans tout ça, c’est qu’elle soit mariée, ou que tu penses qu’elle est hétéro ?
- ... »

samhea
samhea
Localisation : BZH
Age : 35
Genre : Non-binaire
Messages : 150
Date d'inscription : 01/08/2017

Braver l'Interdit  Empty Re: Braver l'Interdit

Ven 10 Aoû - 16:12
Chapitre Huit


Après deux bonnes journée de repos où elle put se reposer correctement, Maëlle était plus que motivée à commencer sa journée de boulot. Elle serait seule pour la première fois mais elle commençait à se sentir de plus en plus à l’aise sur le poste et elle savait qu’elle pourrait toujours demander un petit coup de main au cas où.

Elle s’était décidée à ignorer poliment Kyra. Après tout elle n’aurait quasiment pas à faire à elle. Et même si c’était le cas elle essayerait de ne pas faire sa tête de con.
Elle voulait que tout se passe bien au boulot, et était prête à prendre sur elle pour cela. Mais le fait de ne pas comprendre pourquoi Kyra se comportait si étrangement avec elle la rendait folle... Et prendre tout cela trop à cœur l’agaçait également. C’était un joli cercle vicieux.
Boostée par cette nouvelle motivation, elle commença sa journée en chantonnant dans les couloirs. Bon, elle n’avait pas le talent nécessaire pour faire carrière mais ça avait au moins le don de donner le sourire aux résidents.
Sa bonne humeur ne s’était même pas éteinte lorsqu’elle avait croisé Kyra qui n’avait même pas daigné répondre à son bonjour. Maëlle relativisa en se disant qu’elle ne l’avait tout simplement pas entendu.

9h30.
« - Rien de mieux qu’un bon café pour se remettre d’aplomb ! N’est-ce pas Kyra ?
- Mmh ...
- Ah, l’ours mal léchée est grognon aujourd’hui apparemment. Et toi Maëlle, tout se passe comme tu veux ?
- Oui tout va très bien, je te remercie.
- Tant mieux. Dis-moi je me posais une question...
- Oui ?
- Tu es mariée depuis longtemps ?»


Kyra regarda Amélie avec de gros yeux tandis que Maëlle observa machinalement son alliance. Amélie répondit à son amie par un clin d’œil discret.

« - Depuis 1 an et demi...
- Ah ça ne fait pas si longtemps que ça alors ! Et comment s’appelle l’heureux chanceux ?
- ... »


Maëlle hésita. Elle ne s’était pas attendue à cette question et ne s’était pas préparer à y répondre. Devait-elle mentir pour se protéger ou devait-elle assumer pleinement et prendre le risque d’être mal vue?
Elle sentit le regard de Kyra sur elle et cru y lire de l’intérêt. Soudain, un déclic. Et si c’était pour ça qu’elle ne l’appréciait pas ? Et si elle avait deviné et était tout simplement homophobe ?
Par pur esprit de provocation elle décida d’assumer et répondit en articulant bien et surtout en regardant Kyra droit dans les yeux.

« - L’heureuse chanceuse s’appelle Emily. »

Elle sourit et retourna travailler comme si de rien était.

Kyra quant à elle, se sentit soulagée et se mit à sourire inconsciemment. Ce qui n’échappa pas à Amélie.

« - Alors, heureuse ?
- Tais-toi ! »


12h50.
Kyra sortait de l’établissement et aperçut Maëlle sur le parking. Elle entra dans sa voiture et Kyra se décida en une fraction de seconde. Elle courut pour arriver à sa hauteur et frappa doucement à sa vitre. Maëlle soupira.

« - Quoi ?
- ... L’autre soir quand on s’est rentrée dedans, tu te rappelles ?
- Pas vraiment non.
- Ah. Ben en tout cas j’ai trouvé ça par terre après ton départ, ce ne serait pas à toi ? »


Elle lui tendit la photo et sans se l’expliquer elle sut tout de suite que c’était bien la sienne. Maëlle la remercia d’une petite voix et rangea la photo dans son sac. Elle leva ensuite vers elle un regard remplit de tellement de douleur que Kyra ne sut quoi dire.

« - Autre chose ?
- Euh non... Enfin si. Tu bosses demain ?
- Oui. De matin.
- Ah super ! A demain alors !
- Euh... ouais, a demain. »


A cet instant, pendant que Kyra s’éloignait, Maëlle se dit que s’il existait un mode d’emploi Kyranesque, elle serait capable de payer très cher pour se le procurer.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum